Articles

Presse, vidéos
Mise à jour le 24 avril 2017  

Agenda

 

La lettre du député
Rentrée 2016   

Vidéos

 

 

Liens


Assemblée Nationale
Ville de Forcalquier
Pays de Haute-Provence
Communauté de communes Pays de Forcalquier - montagne de Lure
Blog de Gilbert Sauvan
Facebook de Jean-Yves Roux

Le combat des femmes pour l'égalité des droits

Le combat des femmes pour l'égalité des droits n'est pas terminé

Le lundi 4 mars, j'ai pu inaugurer le festival "Femmes en scène" qui ouvrait sa 9e édition. Alors que vendredi, la journée internationale des droits de la femme nous rappellera combien l'inégalité entre les sexes reste un combat quotidien.

Ainsi pendant toute une semaine, la ville de Forcalquier va vibrer au rythme des expos, spectacles, films et conférences autour du thème "Le féminisme au masculin".


Festival Femmes en scène par christophe-castaner


Le programme du festival "Femmes en scène" à Forcalquier à découvrir en cliquant ici


Partager

Vos commentaires


Merci pour vos questions et commentaires

Nom ou pseudo
Email
Inscription mailing list
Votre question ou commentaire
 
 

26/03/2013 10:35:35

patriote04
blablabla blabla bla
toujours la même histoire. Je suis entièrement d'accord avec les propos de Sarra .Nos hommes politiques ne donnent pas l'exemple puisque les sifflets et les remarques continuent à l'assemblée au passage d'une élue en jupe. Combien de femmes aux conseils régional et général ? réponse très peu. Combien de déléguée à la communauté d'agglo ??
Il y a encore des hommes (même chez les élus) qui considère les femmes que comme des épouses et/ ou des maitresses où est l'égalité .dans tout çà ?
Maintenant comment faire la parité dans l'éducation nationale quand 80% sont des femmes??

05/03/2013 20:52:58

G M
Il est vrai que l'objectif d'égalité est encore loin. L'humanité a decouvert la réciprocité des compétences masculines et féminines lors des deux guerres, par efforts de reconstruction, par devoirs et dans la douleur.
Le conservatisme avant celà était bien établi: femmes aux foyers, hommes aux champs ou aux ateliers; femmes parfois nécessaires aux activités liées à l'enfance ou aux oeuvres charitables, hommes généralement pressentis à des fonctions plus mercantiles; plus quelques exceptions pour confirmer la règle, ainsi la convention fait loi depuis la nuit des temps.
Difficile de placer une stratégie ou une législation sur la problématique de la restructuration de l'humanité en regard de l'antériorité des usages.
Les femmes qui obtiennent une égalité sociale par leurs fonctions dirigeantes ne sont pas plus ni moins méritantes que leurs pairs masculins qui ont infléchi leurs neurones pour accepter cette égalité. Elles et leurs entourages sont remarquables: oeuvrer dans un concept de moins cent ans, éclairer les cultures à la conjonction des savoirs... ce sont des pionniers, ils s'engagent à ouvrir de nouvelles perspectives aux futures générations.
Quant aux femmes et aux hommes qui préfèrent le schéma conservateur: foyer, enfant, charité... ceux-là ont le merite d'être les dépositaires apostoliques de la plus petite unité fonctionnelle de l'humanité: la famille. Ensembles, ils participent à l'évolution de leur société: ils lient leurs différences culturelles pour transmettre à leurs descendants de nouveaux préceptes. Ils sont les piliers des générations futures.
L'égalité pourrait commencer par le respect de ces idéaux: pionniers ou piliers, leur aboutissement contribue à l'évolution de l'espèce humaine, comme l'espèce humaine a tout à gagner en se ralliant à leur oriflamme commun en apportant les moyens aux uns et aux autres de s'accomplir.
Une femme au pouvoir? Et alors? Un homme au foyer? Et alors? Alors personnellement, je ne vois là qu'une convergence de compétence et de complémentarité si tant est que chacun se réalise.
« J'aime mieux être homme à paradoxes qu'homme à préjugés » écrivait Rousseau dans l’Emile.

05/03/2013 20:40:12

Sarra
cM. CASTANER,
Peut-être que si le PS appliquait la parité et se conformait à la loi, il n'y aurait pas eu besoin d'une nouvelle loi, qu'un Monsieur trouve "débile"...
Faut-il pour autant le railler, alors que dans les DEUX circonscriptions du 04, DEUX hommes ont été investis et élus? Même avec le départ de M.BIANCO(une vraie leçon de politique par l'exemple), c'est un homme qui le remplace en tant que député et président du Conseil général, bonjour le cumul!... A vos côtés M. le Sénateur qui lui ne prend pas exemple sur M. BIANCO, peut-être qu'à 75 ans,il pensera à se re-re et représenter!.. Sans oublier le douloureux épisode de la défaite programmée de Sylvie MASSE aux Cantonales de Forcalquier, votre fief, comme on dit...
Oui à l'égalité, mais il est temps de passer des paroles aux actes...Le changement c'est maintenant et les femmes du 04 ne veulent plus se payer de mots!

05/03/2013 17:43:04

raynal
à ce sujet ,droits des femmes et Femmes en scene;une sequence est passée sur Fr2 et a decrit la vie des femmes et des hommes et on a vu que les 2 sexes avaient la possibilité de faire la meme chose surtout dans le monde du travail avec salaire identique et en religion les femmes pouvaient acceder à la charge de Pasteur ,c'est dire?!

Haut de page | Mentions légales | Plan du site