Articles

Presse, vidéos
Mise à jour le 24 avril 2017  

Agenda

 

La lettre du député
Rentrée 2016   

Vidéos

 

 

Liens


Assemblée Nationale
Ville de Forcalquier
Pays de Haute-Provence
Communauté de communes Pays de Forcalquier - montagne de Lure
Blog de Gilbert Sauvan
Facebook de Jean-Yves Roux

Mariage pour tous, débat ou spectacle pathétique ?

Mariage pour tous, débat ou spectacle pathétique ?

C'est un véritable spectacle que nous offre l'Assemblée, à l'occasion du débat sur le mariage pour tous. L'UMP tente de se faire une virginité à bon compte, Jean-François Copé et Laurent Wauquiez ayant trouvé une cible de choix en la personne de Christiane Taubira, la ministre de la Justice. Quitte à user d'arguments peu honnêtes.

La dignité de Christiane Taubira relève désormais du sacerdoce.

Depuis Robert Badinter, jamais un ministre de la Justice n'avait été aussi attaqué. Elle endure désormais une campagne de dénigrement semblable à celles qui frappaient, au début des années 80, le ministre qui avait débarrassé la France de la peine de mort (ce qui devait, selon les ancêtres de l'UMP d'aujourd'hui, mettre fin à la civilisation, provoquer la décadence française et attirer les criminels du monde entier). Et comme Robert Badinter, Christiane Taubira doit affronter une sorte d'usine à mensonges et manipulations, peu encline à l'honnêteté intellectuelle, dont les plus remarquables hérauts sont Jean-François Copé et Laurent Wauquiez, qui se sont encore illustrés ce mardi à l'Assemblée nationale.

Copé accuse Taubira honteusement

Jean-François Copé avait décidé de dénoncer la circulaire émise par la ministre et permettant de sortir d'une zone de non-droit une quarantaine d'enfants nés par GPA à l'étranger, mais possédant un père français. Le président de l'UMP avait décidé d'en faire l'incarnation des dérives qui seront, selon lui, engendrées par le mariage gay : la généralisation d'enfants conçus par mères porteuses.
Durant la séance des questions au gouvernement, Jean-François Copé a donc accusé Christiane Taubira et le gouvernement d'avancer masqués et d'avoir émis "cette circulaire en catimini". Le problème, c'est que cette circulaire n'a jamais été prise "en catimini", mais a été annoncée et présentée par la ministre de la Justice en commission des lois le 16 janvier dernier, sans que les 38 députés UMP présents ce jour-là ne s'en offusquent, d'autant que la ministre avait réaffirmée l'opposition du gouvernement à l'instauration en France de toute GPA rémunérée (la preuve en image ici).
Laurent Wauquiez, pour sa part, avait été désigné pour être l'orateur défendant la demande d'un référendum sur le projet de loi de mariage pour tous. Consacrant 20 des 30 minutes de son intervention à la circulaire Taubira relative à la GPA (que d'énergie pour empêcher 40 enfants innocents d'être français...), il tenta, entre deux saillies anti-gays sous couvert de naturalisme, de prouver que la Constitution, contrairement à ce que prétend le gouvernement, autorise ce dernier à recourir au référendum sur les questions sociétales.

Petites falsifications entre amis

Le problème, c'est que le même Laurent Wauquiez a co-signé un petit précis de droit constitutionnel en 2002 (Les 101 mots de la démocratie française) dans lequel il précisait, page 144, que le référendum sur les questions de société était impossible. Jean-Jacques Urvoas, le président de la Commission des lois, en citant ce texte oublié, s'est offert un joli succès oratoire à l'encontre de Laurent Wauquiez.
Qui a suivi, tout au long de la journée de ce mardi passé, les débats sur la réforme du mariage, a pu constater que la majorité de l'UMP hostile au mariage, multipliait ainsi les petites falsifications, les petits arrangements avec la vérité, les petites réécritures de l'histoire.

Sans aucune empathie, Wauquiez la cloue au sol

Le moment le plus pénible de la soirée survint lorsque Catherine Lemorton, présidente de la Commission des affaires sociales de l'Assemblée, fit état de ce que les propos des orateurs de l'UMP (notamment Henri Guaino, mais aussi François Fillon et Jean-François Copé) destinés à ériger la filiation biologique au-dessus de toutes les autres, au nom d'un naturalisme imprégné de judéo-christianisme ultra, blessaient les parents et les enfants (50.000) nés par dons de gamètes. Catherine Lemorton le sait d'autant mieux qu'elle est elle-même la mère de deux enfants conçus de cette façon. Et de souligner que l'insistance à sacraliser la seule filiation biologique revenait à signifier aux familles ayant eu recours à des dons de sperme ou d'ovocytes, de même qu'aux familles ayant eu recours à l'adoption qu'elles étaient des sous-familles, avec des sous-parents et des sous-enfants.

Le discours, bien que vif, ce qui peut se comprendre, était digne. Et le propos plus qu'admissible.

Et que croyez-vous qu'il arriva ?

Au lieu de montrer un peu d'empathie, un peu de compassion, Laurent Wauquiez s'empara du micro pour stigmatiser encore et encore Catherine Lemorton (qui bouillonnait sur son banc) jugeant son "comportement indigne d'une présidente de commission" et la clouant d'un sommaire et définitif : "Quel que soit votre itinéraire personnel, je vous invite à reprendre vos esprits!" Puis il en termina, visiblement satisfait de ce que l'on ne peut nommer autrement que l'expression de sa goujaterie.

Peut-on faire mieux dans l'odieux ?

Jean-François Copé et Laurent Wauquiez ne lassent pas de questionner sur la nature de l'homme de droite de 2013. Sont-ils sincèrement convaincus de ce qu'ils disent ou le disent-ils par opportunisme, sans se soucier du jugement de l'histoire ?
Pourquoi ce plaisir que l'on pressent pervers, à blesser, abaisser, humilier ces Français invisibles et silencieux, donc sans défense, et ce par tous les moyens ?
Pourquoi ces mensonges éhontés, aussitôt dénoncés après avoir été prononcés parce qu'énormes ?
Et surtout, comment devient-on Jean-François Copé et Laurent Wauquiez ?


Partager

Vos commentaires


Merci pour vos questions et commentaires

Nom ou pseudo
Email
Inscription mailing list
Votre question ou commentaire
 
 

27/02/2013 17:25:56

Carrier
1er/ Pourquoi ne pas avoir rendu égalitaire le PACS?
2ème/Les statistiques des pays où la loi du "mariage pour tous" a été votée antérieurement montrent que seulement 2% des "homos" y ont eu recours. N'est-ce pas le signe de "beaucoup de bruits pour pas grand chose"?

04/02/2013 11:22:48    

glaude    
il est urgent que notre 1er ministre fasse trés trés attention à ce qu'il dit et surtout comment il le dit lorsqu'il intervient sur ce que vient de déclarer une Ministre ( GPA...)

02/02/2013 15:18:23    

Martinez-Bruncher Elisabeth    
Tous les débats qui ont fait évoluer de façon considérable la société et les mentalités ont révélé la difficulté avec laquelle la droite ( depuis l'aristocratie d'autrefois jusqu'à l'UMP et associés d'aujourd'hui ) envisage le concept de liberté.
Pour elle, laisser les gens décider de leur sort, les juger responsables et maîtres de leurs décisions lui paraît aussi aberrant que devait le paraître aux yeux des notables latins le fait de discuter la légitimité de l'esclavage, aux caciques de l'église médiévale la possibilité d' évoquer que les femmes aient une âme, aux assemblées réactionnaires du XXème siècle l'inutilité de leur accorder le droit de vote, le droit de disposer de leur corps. Ne parlons pas des cris poussés lors de l'abolition de la peine de mort. Comment ! Ne pas tuer ! Ne pas se venger ! Ne pas se mettre au même niveau que les assassins !
Bref, la droite et les individus qui la constituent ont un problème personnel de relation au monde. Ils en ont peur. Car ils savent, au fond d'eux-mêmes, qu'ils défendent des fantasmes. Des bouts d'inconscience infantile. Les super cow-boys. Les héros. Autoproclamés. Qui tirent sur tout ce qui bouge. Parce que, surtout, il ne faut pas que ça bouge. Que leur petit monde blanc et pur soit souillé. Ouvert à des idées novatrices. Différentes. Ils résistent de toutes leurs forces. De toute leur mauvaise foi. Apeurés par les révolutions. Quelles qu'elles soient. Forcés d'être violents devant l'évolution. Car ils n'ont pas d'arguments. Pas de pensées personnelles et fondées. Juste des craintes informulées. Archaïques. De disparaître. D'être transparents. De devoir exister par leurs propres moyens et pas au nom d'une pseudo légitimité.
La droite et l'essentiel de son idéologie relèvent du narcissisme. De l'inabouti. Comme les enfants gâtés. Qui trépignent. Qui hurlent. Certains de leur pouvoir, pour finir. Des petits rois. L'élite. Méprisante et vaine. Riche mais vide. Sotte. Et aujourd'hui, dangereuse.

02/02/2013 10:14:16    

coll jaime
nous avons lues touts les commentaires Sur toi Christophe.Chapeau bon travail.et il y en a du boulot Vue la politique mener par la droite au service du grand capital .a etaient toujours negative pour les ouvriers .pour les mariages gaies .IL est temps defaire loi de tout cela une bonne foi pour ne plus etre ridicule face aux autres pays . ques nos enfants sois fiere de nous coll j

01/02/2013 15:17:53    

raynal    
ce sera un commentaire ,autant je suis contre les interventions de Copé et wauqiez autant je suis anti homo;je pense que le MARIAGE doit etre reservé à une femme et un homme,la famille s'est constituée comme cela et faire plaisir à une tranche de la population est contrenature;cela eviterait des "combats"qui ne devraient pas etre et le gouvernement pourrait s'occuper de choses concretes telles que le pouvoir d'achat le logement et l'emploi(de Funés avait trouvé son programme:en 1)le pouvoir d'achaten2)le pouvoir d'achat en3)le pouvoir d'achat enfin c'est mon avis et je m'excuse aupres de CHRISTOPHE

01/02/2013 12:26:52

Valérie
on devient Copé et Wauquiez par appât du pouvoir et du confort personnels sans limites qu'offrent toutes les dérives mafieuses liées à ce pouvoir. Ils étaient servis, ces messieurs, sous Sarko. Tellement servis qu'ils en avaient oublié qu'ils servaient la France et les Français. L'amertume de la défaite est lourde à digérer et les aigreurs d'estomac provoquent de sacrées remontées acides qu'il faut éructer sur ces voleurs de place à moins d'en consumer ses propres tripes.

Haut de page | Mentions légales | Plan du site