Articles

Presse, vidéos
Mise à jour le 24 avril 2017  

Agenda

 

La lettre du député
Rentrée 2016   

Vidéos

 

 

Liens


Assemblée Nationale
Ville de Forcalquier
Pays de Haute-Provence
Communauté de communes Pays de Forcalquier - montagne de Lure
Blog de Gilbert Sauvan
Facebook de Jean-Yves Roux

Avis de décès : la Poste nous a quittés

image

Partager

Vos commentaires


Merci pour vos questions et commentaires

Nom ou pseudo
Email
Inscription mailing list
Votre question ou commentaire
 
 

21/01 07:55

Alain DONNADIEU    
La Poste est, donc devenue une société anonyme. Selon le ministre Estrosi, c'était la condition nécessaire à son développement, à son évolution. Mais, le même ministre a tenu à nous rassurer d'un néologisme « la poste est imprivatisable ». Soit. Nous verrons bien. Mais, pour les esprits curieux, et même si comparaison n'est pas raison, une rapide recherche sur l'internet permet de douter sérieusement des déclarations ministérielles. Pour ne rester que sur le territoire de l'Union Européenne, tous les pays, je dis bien TOUS LES PAYS SANS EXCEPTION, qui ont adopté le changement de statut de leur poste, ont connu les mêmes évolutions.
Réduction des effectifs.
Fermeture de bureaux de poste auxquels on substitue des agences postales ou des points poste chez des commerçants.
Augmentation du prix des timbres et des autres envois postaux.
Réduction de la fréquence dans la distribution du courrier. Et même parfois, obligation faite aux usagers de faire plusieurs kilomètres pour aller récupérer leur courrier dans une commune voisine.
Et le gouvernement voudrait nous faire croire que la France ferait exception à la règle générale. Et bien, sans vouloir me transformer en nostradamus de la politique, je prédis, sans craindre de me tromper, que la France subira, dans les années à venir, la même évolution. D'ailleurs, dans certains départements ruraux comme le nôtre, la purge a déjà commencé. Dernier point, la gauche parlementaire a demandé sur le changement de statut de la Poste que cette contre-réforme soit adoptée par vote en scrutin public. Le député-maire de Sisteron, Daniel Spagnou, a voté des deux mains le changement de statut. Dès lors, si les bureaux de poste installés dans les communes isolées des Alpes de Haute Provence se mettent à fermer les uns après les autres, nous savons, désormais, à qui nous le devrons. Il est bon que les masques tombent. A longueur de pages dans le journal « la Provence » monsieur Spagnou explique aux lecteurs qu'il est le chantre de la défense des services publics en milieu rural, il est tout de même curieux de constater, que lorsqu'il pénètre dans l'hémicycle de l'Assemblée Nationale, tous ses votes participent à les démanteler. Et puisque dans quelques semaines, le peuple souverain va s'exprimer à l'occasion des élections régionales, il nous offre l'occasion de dire ce que nous pensons de la politique qu'il soutient sans réserve en infligeant à la liste UMP conduite par madame Bareille la plus grosse raclée électorale jamais subie dans notre département dans le cadre d'une pareille échéance.

Haut de page | Mentions légales | Plan du site