• Les mauvais chiffres d'août ne brise pas la tendance à la baisse du chômage en France.
  • Mise à jour 30/09/2016 09:23:16

Articles

Presse, vidéos
Mise à jour le 24 avril 2017  

Agenda

 

La lettre du député
Rentrée 2016   

Vidéos

 

 

Liens


Assemblée Nationale
Ville de Forcalquier
Pays de Haute-Provence
Communauté de communes Pays de Forcalquier - montagne de Lure
Blog de Gilbert Sauvan
Facebook de Jean-Yves Roux

Les mauvais chiffres d'août ne brise pas la tendance à la baisse du chômage en France.

Les mauvais chiffres d'août ne brisent pas la tendance à la baisse du chômage en France.

Au mois d'août, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A, c'est-à-dire sans aucune activité, a augmenté de 50 200 par rapport au mois de juillet, soit une hausse de + 1,4 %. Cette hausse concerne toutes les classes d'âge.

Ce résultat, nettement moins favorable que ceux des mois précédents, peut s'expliquer notamment par les difficultés rencontrées dans certains secteurs d'activité particulièrement affectés par les attentats de juillet (tourisme, hôtellerie-restauration, notamment).

Cette hausse a par ailleurs été amplifiée par une augmentation inhabituelle du nombre d'actualisations des demandeurs d'emploi, due notamment à un effet calendaire (nombre de jours ouvrés plus élevé).

La volatilité des résultats obtenus ces derniers mois et les facteurs exceptionnels qui affectent ceux du mois d'août justifient une nouvelle fois que l'évolution du nombre de demandeurs d'emploi soit analysée en tendance. Celle-ci demeure favorable : le nombre de demandeurs d'emploi sans activité diminue depuis le début de l'année (- 23 700 personnes).

Surtout, l'augmentation atypique du mois d'août est sans rapport avec l'évolution générale de la conjoncture : le nombre d'entrées à Pôle emploi diminue en août (- 1,6 %), l'indicateur du climat des affaires se maintient à un bon niveau, les déclarations d'embauches de plus d'un mois (hors intérim) ont enregistré une forte progression au mois d'août (+ 3,7 %), les créations nettes d'emploi continuent de progresser, l'aide « Embauche PME » poursuit sa montée en charge à un rythme soutenu (plus de 700 000 demandes depuis janvier) confirmant ainsi le retour de la confiance des employeurs.

En outre, la prévision de croissance pour l'année 2016 demeure inchangée à 1,5 %. Selon les dernières prévisions de l'Unedic, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits en catégorie A devrait diminuer de 124 000 en 2016. L'amélioration du contexte économique s'est d'ailleurs déjà traduite par une baisse du taux de chômage mesuré par l'Insee ces quatre derniers trimestres (de 10,5 % à 9,9 % de la population active).

Les actions du Gouvernement en faveur de l'emploi et de la lutte contre le chômage doivent donc être poursuivies avec la même intensité. Le Plan 500 000 formations supplémentaires continue d'ailleurs son déploiement, afin de faciliter et d'accélérer le retour à l'emploi des demandeurs d'emploi qui en bénéficieront.


Partager

Vos commentaires


Merci pour vos questions et commentaires

Nom ou pseudo
Email
Inscription mailing list
Votre question ou commentaire
 
 

Haut de page | Mentions légales | Plan du site