Articles

Presse, vidéos
Mise à jour le 24 avril 2017  

Agenda

 

La lettre du député
Rentrée 2016   

Vidéos

 

 

Liens


Assemblée Nationale
Ville de Forcalquier
Pays de Haute-Provence
Communauté de communes Pays de Forcalquier - montagne de Lure
Blog de Gilbert Sauvan
Facebook de Jean-Yves Roux

Des mesures exceptionnelles pour lutter contre le terrorisme

Des mesures exceptionnelles pour lutter contre le terrorisme

http://www.gouvernement.fr/antiterrorisme-manuel-valls-annonce-des-mesures-exceptionnelles

Le choc subit en ce début d'année a rappelé l'intensité de la menace qui pèse sur notre pays.
Le risque zéro n'existe pas mais notre devoir est d'agir avec la plus grande détermination.
Lutte contre le terrorisme et djihadisme radical sera une lutte de longue haleine.

Les mots d’ordre : détermination – persévérance – cohérence dans l’action 

Depuis 3 ans, des mesures fortes ont déjà été  prises :

  • fin de l’hémorragie dans les effectifs de sécurité,
  • création de bureaux de liaison entre les services,
  • réforme de la filière du renseignement intérieur,
  • 432 recrutements spécialisés sur 5 ans,
  • refonte du renseignement territorial de proximité,
  • 2 lois antiterroristes adoptées à une très large majorité en décembre 2012 et novembre 2014 pour compléter l’arsenal juridique répressif,
  • un plan de lutte contre radicalisation en avril 2014 (prévention).

Aujourd’hui, nous engageons un changement d’échelle. En effet, le nombre d’individus radicalisés pouvant passer à l’acte sur notre sol ne cesse d’augmenter. 1300 personnes sont surveillées (+130% en 1 an), 400/500 personnes sont concernées par des filières plus anciennes, à cela s’ajoutent les animateurs actifs de la sphère cyberdjihadiste. Ce sont au total 3 000 personnes potentiellement radicalisées.

Ce changement d’échelle est un défi redoutable pour la France et l’ensemble des pays européens

Ce changement d’échelle rapide impose de prendre des mesures exceptionnelles pour renforcer les services de l’Etat : 

  1. Renforcer encore les moyens humains et techniques des services de renseignement.

2 680 emplois supplémentaires seront affectés à la lutte contre le terrorisme sur ces trois prochaines années, c’est un effort massif et indispensable : 

=> Ministère de l’Intérieur (1400 nouveaux emplois) 

=> Ministère de la Justice (950) 

=> Ministère de la Défense (250) 

=> Ministère des Finances (80) 

  1. 425 millions d’investissement pour l’équipement et le fonctionnement

=> 233 millions d’euros sur 3 ans pour le Ministère de l’Intérieur (équipement de protection pour policiers municipaux, augmentation des missions de surveillance et de vigilance…) 

=> 181 millions d’euros pour le Ministère de la Justice

Ces investissements seront compensés par des économies et l’utilisation de crédits mis en réserve. C'est la combinaison du sérieux budgétaire et du financement des priorités que sont la justice et la sécurité.

  1. Conforter la capacité juridique d’agir des services de renseignement

Les travaux engagés sur le Projet se Loi sur le renseignement sont accélérés et le texte sera présentée le plus vite possible en Conseil des Ministres. Notre objectif est que l’intégralité des opérations assurées sur le territoire national se fassent désormais dans un cadre légal respectant les libertés.

  1. Une action de grande ampleur pour lutter contre la radicalisation. (anticipation / détection)

Ce phénomène ne touche pas que les quartiers populaires et le lien est évident entre criminalité organisée et terrorisme.

=> Développer le recrutement d’analystes, augmentation des effectifs des parquets

=> Création d’une unité de veille et d’information au sein de la PJJ

=> Extension de l’expérimentation de Fresnes sur la détention des détenus radicalisés pour éviter le prosélytisme religieux et favoriser leur prise en charge : création de 5 quartiers dédiés, formation des personnels, programme de déradicalisation, professionnalisation des aumôniers musulmans

=> Création d’un fichier contrôlé par un juge recensant l’ensemble des personnes condamnées ou mises en cause pour des faits de terrorisme (obligation de déclaration régulière de leurs adresses, sortie du territoire,...)

=> 60 millions d’euros seront consacrés à la prévention de la radicalisation (plateforme de signalement, site internet pour informer le grand public,…)

=> Des moyens humains supplémentaires seront débloqués pour les cyberpatrouilles. Le Gouvernement appelle solennellement, dès lors que des vies sont en jeu, les FAI et RS à respecter leurs obligations légales. 

  1. Une politique de citoyenneté volontariste

L’objectif des terroristes est de broyer ce qui fait l’essence même des sociétés démocratiques. La marche du 11 janvier a montré l’attachement des Français à notre communauté nationale et à la République et ses valeurs.

La lutte contre le racisme et l’antisémitisme (Grande cause nationale) va faire l’objet d’un plan interministériel aux objectifs suivants : 

  • mobilisation nationale et territoriale des forces vives de la République. Chaque administration devra en faire un axe de son action. 
  • formation des futurs citoyens (vœux aux acteurs de l’éducation du PR cet après-midi et communication de Najat Vallaud-Belkacem demain) 
  • soutien aux initiatives culturelles dans le combat contre l’intolérance 

Faut-il réactiver la peine d’indignité nationale ?

=> Le Gouvernement n’entend pas agir dans la précipitation sur la question des principes.

Une mission parlementaire transpartisane sera confiée aux présidents des commissions des Lois des deux assemblées

=> 28 islamistes radicaux étrangers ont fait l’objet d’une expulsion administrative au cours de ces 3 dernières années

=> vendredi, le Conseil constitutionnel aura à se prononcer sur une QPC relative à la déchéance de nationalité 

Face à la terreur, la démocratie, grâce à la force de l’Etat de droit, ne plie pas et ne pliera jamais. La République est debout.

Aujourd’hui, le travail interministériel se poursuit, en lien avec les forces de police et de gendarmerie, en lien avec le Parlement ou l’esprit du 11 janvier doit perdurer. 


Partager

Vos commentaires


Merci pour vos questions et commentaires

Nom ou pseudo
Email
Inscription mailing list
Votre question ou commentaire
 
 

25/01/2015 19:59:18

alexandre

Ne nous trompons pas de debat. Le laxisme des responsables politiques a pour consequence de faire vivre les francais dans l insecurite. A quand la vente libre des armes comme aux USA pour qu au moins on puisse se defendre et pas se laisser egorger en FRANCE? C est la demonstration de la mediocrite des pretentieux politiques qui nous gouvernent. Je souhaite avoir des informations sur l affaire Karim ARIF. Les tricheurs , menteurs devront rendre des comptes, sauf si TAUBIRA bloque le dossier. On attendra alors 2017 mais ce sera un argument contre vous aux prochaines elections Gardons le cap et ne nous laissons pas berne par les loggorhees

Haut de page | Mentions légales | Plan du site