Articles

Presse, vidéos
Mise à jour le 24 avril 2017  

Agenda

 

La lettre du député
Rentrée 2016   

Vidéos

 

 

Liens


Assemblée Nationale
Ville de Forcalquier
Pays de Haute-Provence
Communauté de communes Pays de Forcalquier - montagne de Lure
Blog de Gilbert Sauvan
Facebook de Jean-Yves Roux

Poursuivre la bataille pour l'emploi

Poursuivre la bataille pour l'emploi

Il existe de grandes différences entre les grandes zones économiques mondiales. Aux États-Unis, la croissance se redresse grâce au dynamisme des moteurs privés même si les derniers indicateurs sont plus mitigés.

Au Japon, l'activité est vraisemblablement toujours soutenue par la dépréciation du yen et le plan de relance budgétaire. Dans la zone euro, en récession depuis le quatrième trimestre 2011, les indicateurs envoient quelques signes de stabilisation, néanmoins, le chômage a poursuivi sa hausse en avril et atteint un nouveau record à 12,2 %.

Le contraste entre les grandes économies avancées illustre le défi auquel nous faisons face et la nécessité de rééquilibrer les politiques européennes en faveur de la croissance.

Dans cet environnement peu porteur, l’économie française pourrait être mieux orientée au printemps 2013, notamment dans l’industrie. L’indice de la production manufacturière a rebondi en avril (+ 2,2 %), et les échanges extérieurs se reprennent. Ces indicateurs confirment la réelle capacité de rebond de notre économie, après plusieurs années de croissance inférieure à son potentiel qui ont conduit à une sous utilisation chronique des capacités de production. Pour relancer la production et inverser la courbe du chômage d’ici la fin de l’année 2013, le Gouvernement déploie et amplifie sa stratégie volontariste de réformes : mise en œuvre du pacte de compétitivité, réforme du financement de l’économie, stratégie d’investissement, choc de simplification, modernisation de l’action publique et politique de l’emploi.

La bataille pour la sauvegarde de l’emploi commence à porter ses fruits. Après une période de stagnation, le recours à l’activité partielle s’est enfin accru, de plus de 60 % au second semestre 2012 et de près de 30 % au 1er trimestre 2013, par rapport aux mêmes périodes un an plus tôt. La refonte profonde du dispositif, avec la loi relative à la sécurisation de l’emploi, permettra d’amplifier cet essor et donc de sauvegarder toujours plus d’emplois.

Dans un contexte économique de stagnation voire de destructions d’emplois, tous les efforts sont faits pour offrir des solutions aux demandeurs d’emploi afin d’éviter leur éloignement durable du marché du travail : reconduction de l’enveloppe globale de contrats aidés du secteur non marchand, augmentation progressive de la durée de ces contrats, déploiement des emplois d’avenir.

La grande conférence sociale pour l’emploi des 20 et 21 juin aura pour objectif de mobiliser tous les leviers pour enrayer la hausse du chômage et engager un nouveau mouvement en faveur de l'emploi et de la qualification des salariés et des demandeurs d'emploi.


Partager

Vos commentaires


Merci pour vos questions et commentaires

Nom ou pseudo
Email
Inscription mailing list
Votre question ou commentaire
 
 

18/06/2013 13:21:07

JCR
Notre député est bien optimiste, à l'image de l'exécutif. Je vous propose de lire l'article de Jacques Sapir dans son blog :  "zone euro : l'embellie imaginaire", bien argumenté qui démonte l'argumentation ci-dessus. Le débat est ouvert !

15/06/2013 08:53:53

lyliane.pascal
je pense aux jeunes
ne peut'on pas revoir ce que proposait ségolène l'encadrement des jeunes qui ne sont plus scolarisés par des soutiens de remises a niveaux et un encadrement citoyen (type contingent
avec sport éducation reprendre les bonnes habitudes du levé le matin et un rythe de vieapproprié j'aivais trouvé celà comme une bonne idée vu que le contingent va étre disponible dit moi ce que tu en pense celà et il possible

14/06/2013 11:50:11

raynal
l'emploi depend de la croissance et la croissance depend de l'economie,et l'economie depend du tiroir du ministere des Finances;le 1er probleme sera resolu lorsque les autres le seront;depuis il faudrait aussi avoir un oeil sur le immigrés qui parfois prennent la place des français

Haut de page | Mentions légales | Plan du site