Articles

Presse, vidéos
Mise à jour le 24 avril 2017  

Agenda

 

La lettre du député
Rentrée 2016   

Vidéos

 

 

Liens


Assemblée Nationale
Ville de Forcalquier
Pays de Haute-Provence
Communauté de communes Pays de Forcalquier - montagne de Lure
Blog de Gilbert Sauvan
Facebook de Jean-Yves Roux

Une grande ambition pour la formation professionnelle

Une grande ambition pour la formation professionnelle

Après l'accord entre les partenaires sociaux, Michel Sapin, le ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social, en lien avec quelques parlementaires engagés sur ce dossier, a proposé un projet de loi relatif à la formation professionnelle, à l'emploi et à la démocratie sociale. Il était vendredi dans notre région pour évoquer ses principaux éléments.

Six mois après la loi sur la sécurisation de l’emploi, issue elle-même de l’accord national interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2013, il s’agit d’une nouvelle pierre majeure à l’édifice des réformes engagées lors de la Grande conférence sociale de juillet 2012 puis de celle de juin 2013.

A la suite de l’accord national interprofessionnel obtenu le 14 décembre dernier, le projet de loi transforme en profondeur le paysage de la formation professionnelle :

  • il contribue à la sécurisation de l’emploi en créant le compte personnel de formation, qui sera doté de plus d’un milliard d’euros et suivra chaque individu tout au long de sa vie professionnelle ;
  • il réoriente les fonds de la formation vers ceux qui en ont le plus besoin, c’est-à-dire les demandeurs d’emploi, les salariés les moins qualifiés, les jeunes en alternance, les salariés des petites entreprises ;
  • il apporte transparence et simplicité pour les entreprises, avec une contribution unique de 1% de la masse salariale dévolue à la formation professionnelle ;
  • il fait de la formation un investissement plutôt qu’une charge pour les entreprises, dans le cadre du dialogue social, en supprimant l’obligation légale et fiscale de dépenser au profit d’une obligation de former.

Le projet de loi réforme le cadre de la démocratie sociale. Il pose les règles de la représentativité patronale et conforte celles de la représentativité syndicale.

Il réforme le financement des organisations syndicales et patronales, pour donner les moyens au dialogue social tout en assurant une transparence accrue. Le financement du paritarisme et celui de la formation professionnelle seront désormais clairement déconnectés.

Enfin, le projet de loi renforce l’inspection du travail pour la rendre pleinement efficace face aux enjeux actuel du monde du travail. Elle sera confortée dans son rôle actuel avec des pouvoirs de sanction et de prévention accrus, et une organisation adaptée aux enjeux actuels en matière de risques professionnels et technologiques, de travail illégal, de détachement des travailleurs ou de sous-traitance en cascade.

Le projet de loi présenté porte ainsi une réforme de grande ampleur, globale et cohérente. Compte-tenu de l’urgence de la bataille pour l’emploi, le projet de loi sera examiné au Parlement en procédure accélérée, en vue d’une adoption fin février.


Partager

Vos commentaires


Merci pour vos questions et commentaires

Nom ou pseudo
Email
Inscription mailing list
Votre question ou commentaire
 
 

11/03/2014 09:48:25

Meyran Aleth
Bonjour, Je me permets de revenir sur la formation professionnelle . De plus en plus autour de moi les parents et les professionnels se plaignent des réformes de l'apprentissage. Trop onéreux pour l'employeur avec la prime en fin de formation ces derniers bien que conscients que l'alternance est la formation qui correspond le plus au besoin de l'entreprise? Ne veulent plus prendre d'appentis.

Les parents se trouvent donc en grande difficulté quand leur enfants décrochent du système scolaire traditionnel. Les CFA de ce fait n'ont plus assez d'élèves .Ceci indirectement augmente le prix de la formation car certaines classes n'ont que 6 ou 7 élèves . Je pense qu'il serait urgent de se pencher sur ce problème en revenant comme en Allemagne sur une formation en alternance plus efficace, et plus encouragée au près des professionnels.
Sincères salutations.

Haut de page | Mentions légales | Plan du site