Articles

Presse, vidéos
Mise à jour le 24 avril 2017  

Agenda

 

La lettre du député
Rentrée 2016   

Vidéos

 

 

Liens


Assemblée Nationale
Ville de Forcalquier
Pays de Haute-Provence
Communauté de communes Pays de Forcalquier - montagne de Lure
Blog de Gilbert Sauvan
Facebook de Jean-Yves Roux

Visite dans le canton de Reillanne

Le député en visite dans le canton de Reillanne

Le terrain est sans aucun doute le meilleur moyen de rester accroché à la réalité. Conscient de cette nécessité, le député des Alpes-de-Haute-Provence, Christophe Castaner a passé toute sa journée du mardi 30 avril sur le canton de Reillanne. Au programme ? De riches rencontres avec des élus et des acteurs économiques et associatifs qui font vivre leur territoire.

Député et maires du canton de Reillanne font l'« école buissonnière » à Montjustin

C'était jour d'« école buissonnière » le 30 avril pour le député des Alpes de Haute-Provence, Christophe Castaner. Ce n'est pas une blague, c'est le nom du restaurant, auberge, chambre et table d'hôte de Montjustin. Porté par l'association « A dos d'éléphant », ce projet a pour but de préserver le village et d'y développer l'animation culturelle et sociale. C'était le lieu idéal pour une rencontre entre le parlementaire et les maires du canton de Reillanne.

Accueillis par André Bouffier, premier magistrat de la petite et néanmoins dynamique commune de Montjustin, les élus ruraux ont pu échanger avec Christophe Castaner, mais également Jean-Yves Roux, vice-président de la Région. L'occasion d'évoquer les problématiques locales et générales. « Un moyen pour moi de renforcer mes liens avec le terrain et ces élus qui le labourent quotidiennement », reconnaît le député-maire de Forcalquier. Et ce d'autant plus que tous les maires ont répondu présent.

GPS : des Granons aux marchés internationaux

A la rencontre des responsables du Groupe Provence Service

Une cinquantaine d'employés, 55 000 tonnes de blé dur collectés... Voilà des chiffres à faire tourner les têtes. C'est au silo des Granons à Reillanne que le député des Alpes-de-Haute-Provence, Christophe Castaner, a pu rencontrer, mardi 30 avril, les responsables de ces nombres renversants : Groupe Provence Service, alias GPS.

Acteur majeur de la filière du blé, cette coopérative a accueilli le parlementaire, accompagné par le conseiller général du canton Pierre Pourcin sur l'un de ses sites emblématiques entre Lure et Luberon.

Discussions à bâton rompu sur l'économie et les évolutions du marché international étaient au menu. Car GPS a gros à faire sur les places mondiales où la concurrence est difficile. Néanmoins, la coopérative provençale tire son épingle dans un jeu dominé par le Canada, premier producteur et exportateur du monde. Nulle jalousie de la part de GPS qui fournit en matières premières parmi les plus grosses entreprises productrices de pâtes.

Et tout cela en préservant l'esprit originel « un homme = une voix ». Bref, un tableau plutôt positif, quand bien même la réglementation européenne est souvent à l'origine de distorsion de concurrence au sein même du marché unique. Le député acquiesce : « Le manque d'harmonisation communautaire est parfois à l’initiative de difficultés pour nos entreprises, l'Europe gagnerait à imposer sa loi sur l'ensemble des territoires. Cependant, cette ombre au tableau n'éclipse pas la réussite de ce fleuron agricole local ».

Les défis de Sandrine Faucou et son petit épeautre

L'agricultrice de Vachères a présenté son activité.

Entre Vachères et Oppedette, en surplomb du département du Vaucluse se trouve une jolie petite ferme. C'est le lieu qu'a choisi Sandrine Faucou, productrice de petit épeautre pour s'installer. Mardi 30 avril, accompagné du conseiller général du canton Pierre Pourcin, le député des Alpes-de-Haute-Provence Christophe Castaner a rencontré cette jeune agricultrice qui a repris l'exploitation de ses parents.

Le petit épeautre en circuit-court, c'était déjà le credo de son père il y a 30 ans. Aujourd'hui, Sandrine désire se développer, après avoir créé sa propre activité de transformation. Formée par ses voyages en Italie (alors qu'elle étudiait la langue transalpine pour devenir professeur), elle a fait le pari des fabriquer ses pâtes, mais également de la farine et des flocons.

« Un choix courageux » que salue le député. Cependant les défis qui s'offrent à Sandrine ne sont pas sans contraintes, mais sa détermination à diversifier sa transformation et élargir sa gamme de produits est sans bornes.

L'avenir semble ouvrir grands les bras à cette jeune femme qui est également représentante du syndicat IGP petit épeautre PACA. Quant au député, il a sans doute été autant séduit pas l'aventure de Sandrine que par ses crêpes, à base de petit épeautre bien sûr.

Le métal merveilleux de Gaspard Lautrey

Rencontre entre l'artisan créateur ferronnier et le député à Sainte-Croix-à-Lauze

« Magique ». C'est dans ce simple mot que tient la réaction de tout un chacun à la découverte de Gaspard Lautrey et son atelier de ferronnier. Le député des Alpes-de-Haute-Provence, Christophe Castaner, en visite à Sainte-Croix-à-Lauze, ce mardi 30 avril, n'a pas échappé à la règle. Voilà près de 15 ans que l'entreprise C Cube créé par ce natif de Vachères développe son activité d'ici à travers toute la France. Un exemple ? Parmi les derniers projets en date : la réalisation de lustres en métal gigantesques pour les festivités de noël de... Genève !

Serrurier, métallier, chaudronnier, menuisier... Autant de métiers pour cette structure qui compte une douzaine d'emplois. Gaspard a travaillé pour des clients aussi divers que le grand restaurateur Michel Troisgros (plusieurs gîtes d'accueil), le centre d'astronomie de Saint-Michel l'Observatoire (une géode) ou encore pour la ville de Paris (pour la grande fête du passage à l'an 2000 avec le spectacle des roues sur les champs Elysees le 31 décembre) !

« Cette histoire est d'autant plus extraordinaire qu'elle est née ici, dans ce petit village de Sainte-Croix », lance Christophe Castaner, émerveillé par tant de projets ambitieux et créatifs. Mobilier urbain, décors ou second œuvre architectural et paysager, Gaspard Lautrey fait aussi bien office de bureau d'études que de constructeur. « Une aventure qui montre que c'est possible », insiste le député. Le voir c'est y croire.


Partager

Vos commentaires


Merci pour vos questions et commentaires

Nom ou pseudo
Email
Inscription mailing list
Votre question ou commentaire
 
 

03/05/2013 17:54:37

raynal
mon arthrose handicapante ne me met permet plus de me deplacer et aussi de conduire;bravo au GPS des Granons ou le bon vieux silo a ouvert une structure qui permet de faire travailler des gens et donner une activite à Reillanne et Cereste;une anecdote l'année (en 1947) je revisais les maths et pour voir un prof de maths je faisais Pierrerue -Cereste et retour sur mo velo!

2013-05-02 21:49:31

speedy
Merci Christophe. Un vrai exemple d elu comme nous souhaitons les voir...le job pour lequel nous avons votes. Merci pour faire decouvrir nos savoir- faires de notre terroir. Il y en a encore. Bonne route sur tes chemins, nos champs...

Haut de page | Mentions légales | Plan du site